Halacha pour dimanche 8 Tevet 5780 5 janvier 2020

Pour l'élévation de l'âme de:
André Avraham Ben Ma'hlouf TAÏB z"l de Lyon (France)

Marco Its’hak Ben Dolly Dandouna HaCohen z’’l

L’obligation de se lever devant une personne âgée

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué la source de l’obligation de se lever devant un Talmid H’ah’am (un érudit dan la Torah) et devant une personne âgée.

Qui est considéré comme « personne âgée »?
Les décisionnaires débattent afin de déterminer l’âge à partir duquel une personne est qualifiable de « Zaken » (personne âgée) devant laquelle il y a une obligation de se lever.
Selon certains, à partir de 60 ans, une personne est qualifiable de « Zaken », mais selon l’opinion du TOUR et de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’, une personne n’est qualifiable de « Zaken » qu’à partir de 70 ans.
C’est ce qu’il faut retenir d’essentiel selon la Halacha, comme il est enseigné dans les Pirké Avot : « A 70 ans, commence la vieillesse. »

Malgré tout, notre maître le Rav Ovadia Yossef z.ts.l écrit que puisque selon l’opinion de notre maître le Saint ARI Zal, il faut se lever devant une personne dès que celle-ci a atteint l’âge de 60 ans, celui qui s’impose la H’oumra (rigueur) de se conformer à ses paroles, est digne de la Bénédiction, même si cela ne représente pas une obligation selon le Din, puisque nous tranchons constamment selon l’opinion de MARAN l’auteur du Choulh’an ‘Arouh’ dans toutes ses décisions.

Lorsqu’il y a un doute si la personne est « Zaken »
Lorsqu’il y a un doute si la personne présente a atteint l’âge de 70 ans ou pas, nous devons définir s’il y a ou non l’obligation de se lever devant elle. 

Nous avons déjà expliqué dans la précédente Halacha que l’obligation de se lever devant une personne âgée est une ordonnance de la Torah (Mitsvat ‘Assé Min Ha-Torah). Or, nous avons un principe selon lequel « Safek Déoraïta La-H’oumra » c'est-à-dire : lorsque nous sommes face à un Din sur lequel il y a un doute, si ce Din est Min Ha-Torah (ordonné par la Torah), nous adoptons l’attitude rigoureuse.
Par conséquent, notre maître le Rav Ovadia YOSSEF z.ts.l écrit que si l’on a un doute sur l’âge de la personne, a-t-elle atteint l’âge de 70 ans ou non, nous devons nous lever devant cette personne, car un doute sur une loi de la Torah, doit être traité de façon rigoureuse.

Lorsqu’il y a un doute si la personne est « Talmid ‘Ha’ham » (érudit dans la Torah)
De même, s’il y a un doute concernant un Talmid H’ah’am, est-il arrivé au niveau de la décision Halachique ou pas, on doit également se lever devant ce Talmid H’ah’am, même si l’on ne sait pas s’il est arrivé au niveau de la décision Halachique ou pas, car un doute sur une loi de la Torah, doit être traité de façon rigoureuse.
Mais un simple Avreh’ (Kollelman) qui étudie dans un Kollel, mais qui ne sait pas trancher la Halacha, il n’est pas obligatoire de se lever devant lui (mais il est certain que le statut de celui qui étudie la Torah, est très honorable.)

A partir de quand doit-on se lever?
Il n’y a d’obligation de se lever devant une personne âgée uniquement lorsqu’elle s’approche et qu’elle entre dans le périmètre de 4 Amot (4 coudées, c'est-à-dire 1.92 m) de la personne assise (comme pour le Talmid H’ah’am comme nous l’avons expliqué dans la précédente Halacha). Mais s’il s’agit de son père ou de son Rav Mouv’hak (le Rav qui lui a enseigné la majeure partie de ses connaissances en Torah), ou bien d’un Gadol Ha-Dor (un Grand de la Génération), on doit se lever devant eux dès qu’on les aperçoit au loin.
Même si on se trouve dans la même maison, il n’y a pas d’obligation de se lever devant la personne âgée ou le Talmid H’ah’am tant qu’ils ne sont pas entrés dans les 4 Amot de la personne assise.
Il est interdit de fermer les yeux pour ne pas voir le Rav entrer dans ses 4 Amot, mais au contraire, il faut se lever devant lui conformément au Din, et ainsi donner du respect à la Torah.

8 Halachot Les plus populaires

Le « ’Erouv Tavchiline » - Chavou’ot 5780

Qu’est ce que le ‘Erouv Tavchiline? Cette année (5780), le 1er jour de Chavou’ot tombera un vendredi veille de Chabbat. (29.mai) Nous savons que pendant chaque Yom Tov il est permis de cuisiner pour les besoins du Yom Tov. Par exemple, il est permis de mettre pendant Yom T......

Lire la Halacha

Cuire pendant Yom Tov

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que même si Yom Tov et Chabbat ont un statut identique vis-à-vis de l’interdiction de réaliser des travaux, et pour cette raison il est interdit de voyager en voiture pendant Yom Tov, malgré tout, l......

Lire la Halacha

Manipuler le feu pendant Yom Tov – allumage et extinction

Nous avons expliqué que Yom Tov et Chabbat ont le même statut vis-à-vis de toutes les interdictions, excepté certains travaux liés à la préparation de la nourriture (« Oh’el Nefech ») qui sont permis pendant Yom Tov, comme l’int......

Lire la Halacha

La fête de Chavou’ot - Le Corona

La fête de Chavou’ot – le moment du Don de notre sainte Torah qui est notre vie et de laquelle dépend la longévité de nos jours - tombe cette année 5780 avec l’aide d’Hachem, à la fin des du compte des jours du ‘Omer, ce vendredi......

Lire la Halacha


Bénédiction finale sur une boisson chaude

Question: Une personne qui a bu un thé ou un café, doit-elle ensuite réciter la bénédiction finale « Boré Néfachott »?  Réponse: Nous avons expliqué à plusieurs occasions que lorsqu’on a consomm......

Lire la Halacha

Dire le Kaddich

Question: Quelle est l’importance de dire le Kaddich pour un défunt? Réponse: Lorsqu’une personne décède, il incombe ses fils de veiller de façon particulière à prier les 3 prières quotidiennes avec un Minyan (10 hommes......

Lire la Halacha

Le 33ème et le 34ème jour du ‘Omer – année 5780

Demain mardi (et dès ce soir lundi) aura lieu le jour de Lag Ba’Omer qui est un jour de joie pendant lequel on ne récite pas le Tah’anoun, car c’est en ce jour que les secrets de la Thora ont été dévoilés. De plus, Rabbi Chimon Bar Yoh&rsqu......

Lire la Halacha

Bénédiction finale sur une boisson refroidie

Dans la précédente Halacha, nous avons cité la règle de la bénédiction dinale après avoir consommé une boisson. Nous avons précisé que lorsqu’on a consommé une quantité de un « Révi’itt&......

Lire la Halacha