Halacha pour jeudi 19 Tevet 5780 16 janvier 2020

Pour la guérison totale de Sylvie Mazal Esther Bat Régine 'Haya Sim'ha (PITOUN) parmi tous les malades d'Israël

Pour l'élévation des âmes de:
Mme Sarah Bat Ra'hma AMAR z"l de Lyon
Mme Esther Bat Sa'ouda MARCIANO z"l de Lyon
Mme Esther Bat 'Hassiba EL BAZ z"l de Lyon
Louis Avraham Ben Israël SAURA z''l (de Lyon)

Pour la guérison totale et rapide de:
Ethan Chlomo Ben Yoni parmi tous les malades d'Israël Amen
Jacques Jacky Yaakov Ben Odette Esther (Benadiba) de Lyon, parmi tous les malades d'Israël Amen.

Utilisation d’un thermomètre pendant Chabbat

Question: Est-il permis d’utiliser un thermomètre pendant Chabbat?

Réponse: S’il s’agit d’un thermomètre électronique, son utilisation est totalement interdite pendant Chabbat.
Reste à définir si la Halacha permet l’utilisation d’un thermomètre classique, non électronique, qui contient du mercure dont le niveau monte en fonction de la chaleur et indique la température de la personne, afin de savoir si sa température est normale, et comment traiter son cas. (Ses dernières années, on a découvert les propriétés particulièrement dangereuses du mercure, et il est reconnu comme étant très toxique, car lorsqu’un thermomètre se brise, le mercure se déverse au sol, et peut provoquer un empoisonnement. De ce fait, on trouve plus fréquemment des thermomètres qui contiennent plutôt une matière alcoolisée, dont l’action est comparable à celle du mercure, du point de vu Halachique.)

Il faut tout d’abord définir son utilisation comme étant interdite, car il est interdit d’effectuer des activités servant à mesurer pendant Chabbat (comme peser).
Cependant, on ne peut pas interdire l’utilisation du thermomètre pendant Chabbat, uniquement à cause de cet interdit, car prendre la température d’un malade constitue une Mitsva, afin que l’on sache quel traitement lui administrer. Or, il est expliqué dans le Choulh’an Arouh’ (chap.306) qu’il est permis de mesurer pendant Chabbat pour les besoins d’une Mitsva, comme mesurer pour un malade (sa température), ou bien mesurer un Mikvé afin de savoir s’il contient bien 40 Séa (la quantité d’eau minimale nécessaire pour qu’un Mikvé soit Cacher).
Hormis cela, notre maître la Rav z.ts.l écrit dans son livre Chou’t Yabiy'a Omer (tome 9 page 261) qu’il y a un autre argument pour autoriser. Cet argument est celui du MAHARIKACH concernant une montre qui fonctionne pendant Chabbat, qui ne représente pas l’interdit de mesurer, car nous ne réalisons aucune action de mesure qui permet à la montre de fonctionner, mais au contraire, elle fonctionne et mesure le temps par elle-même. C'est pourquoi il n’y a pas de raison d’interdire son utilisation pendant Chabbat.
C'est pourquoi, même le thermomètre - avec lequel nous ne mesurons pas manuellement la température, car c’est le thermomètre qui fonctionne de lui-même et réalise lui-même la mesure de la température - doit être autorisé pendant Chabbat. Notre maître le Rav z.ts.l rapporte d’autres arguments pour autoriser.
Par conséquent, il semble que l’on peut autoriser de prendre la température au moyen d’un thermomètre pendant Chabbat. C’est ainsi que tranchent les Guéonim Rabbi Moché FEINSHTEIN z.ts.l dans son livre Chou’t Igrot Moché, ainsi que Rabbi Chélomo Zalman OYORBAH' z.ts.l dans le livre Méoré Eich, ainsi que d’autres grands décisionnaires de ces dernières générations.

Cependant, le Gaon Rabbi Chémouel Ha-Levy WOZNER z.ts.l, dans Chou’t Chevet Ha-Levy, écrit que même si l’on autorise l’utilisation du thermomètre pendant Chabbat, malgré tout, il est interdit d’agiter le thermomètre pendant Chabbat pour pouvoir s’en servir une nouvelle fois pendant Chabbat, car le fait de l’agiter fait redescendre le mercure au bas du thermomètre, et grâce à ce geste, le thermomètre sera de nouveau apte à être utilisé, ce qui représente l’interdit de Métaken Kéli pendant Chabbat (Métaken Kéli signifie rendre un objet utilisable).

Cependant, concernant ce point également, notre maître le Rav z.ts.l écrit que le geste d’agiter le thermomètre est un geste simple que l’on a l’habitude de réaliser fréquemment.
De plus, ce geste n’a pas l’importance d’un geste de réparation d’un objet afin de le rendre utilisable, comme écrit le Maguen Avraham pour un objet que l’on a l’habitude d’ouvrir et de fermer en permanence, et pour lequel il n’y a pas d’interdiction de Métaken Kéli (réparer un objet). Par conséquent, il semble que l’on peut permettre d’agiter le thermomètre.
C’est ainsi que tranche le Gaon Rabbi Eli’ezer Yéhouda WALLDENBERG z.ts.l, dans Chou’t Tsits Eli’ezer, ainsi que d’autres grands décisionnaires.

En conclusion: Il est permis d’utiliser un thermomètre pendant Chabbat, afin de prendre la température d’un malade, pour savoir comment le traiter. De même, il est permis d’agiter le thermomètre après utilisation, afin de pouvoir s’en servir une nouvelle fois. Par contre, il est certain qu’il est totalement interdit d’utiliser un thermomètre électronique pendant Chabbat.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Suite des règles de priorité dans les bénédictions alimentaires

Dans la précédente Halacha, nous avons expliqué que dans certaines situations il faut donner priorité à un certain aliment du fait de son importance, par exemple un des sept fruits d’Israël. A présent, nous allons expliquer qu’il y a des cas......

Lire la Halacha

Sucer un fruit

Question: Lorsqu’on suce une orange ou un pamplemousse, sans mâcher avec les dents, doit-on réciter la bénédiction de Boré Péri Ha-‘Ets au même titre que la bénédiction que l’on doit réciter lorsqu’on mange u......

Lire la Halacha

Faire des biscottes ou des croûtons le Chabbat

Question: est-il permis le jour de Chabbat de mettre des tranches de pain ou une pita sur la plaque chauffante afin qu’ils durcissent et deviennent grillés comme des biscottes ou des croûtons? Réponse : concernant cette question, deux problèmes sont à ......

Lire la Halacha

Suite des règles de l’ordre de priorité dans les bénédictions alimentaires

Conclusions des règles déjà apprises Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il existe un certain ordre dans la récitation des bénédictions alimentaires. Parfois, cet ordre dépend de l’importance de l&r......

Lire la Halacha


Règles relatives à la bénédiction des fruits

Dans les précédentes Halachot, nous avons expliqué qu’il existe un ordre de priorité aux bénédictions alimentaires. Par exemple, lorsqu’on s’apprête à consommer des dattes et des pommes, on doit réciter la bén&eac......

Lire la Halacha

Les règles de priorité dans les bénédictions alimentaires - Réciter les bénédictions lentement – Attitude de notre maitre le Rav z.ts.l

Le soir du 15 Chévat (Tou Bichvat) – qui tombera avec l’aide d’Hachem mercredi soir cette semaine – nous avons l’usage de consommer plusieurs sortes de fruits et légumes. Il faut donc étudier ces jours-ci l’ordre prioritaire des bén&eac......

Lire la Halacha

Saler des concombres pendant Chabbat

Question: Est-il interdit de diffuser du sel sur des concombres pendant Chabbat? Réponse : La question prend sa source dans le fait que pour toutes les lois de la Torah nous tranchons un principe selon lequel « conserver équivaut à cuire » (&la......

Lire la Halacha

Lorsqu’on a oublié de réciter les bénédictions du matin

Les bénédictions du matin – depuis la bénédiction de Elo-haï Néchama jusqu’à la fin des bénédictions sur la Torah – sont une obligation pour tous, les hommes comme les femmes, comme nous l’avons déjà e......

Lire la Halacha