Halacha pourvendredi 19 Tevet 5780 janvier 16 2020

Utilisation d’un thermomètre pendant Chabbat

Question: Est-il permis d’utiliser un thermomètre pendant Chabbat?

Réponse: S’il s’agit d’un thermomètre électronique, son utilisation est totalement interdite pendant Chabbat.
Reste à définir si la Halacha permet l’utilisation d’un thermomètre classique, non électronique, qui contient du mercure dont le niveau monte en fonction de la chaleur et indique la température de la personne, afin de savoir si sa température est normale, et comment traiter son cas. (Ses dernières années, on a découvert les propriétés particulièrement dangereuses du mercure, et il est reconnu comme étant très toxique, car lorsqu’un thermomètre se brise, le mercure se déverse au sol, et peut provoquer un empoisonnement. De ce fait, on trouve plus fréquemment des thermomètres qui contiennent plutôt une matière alcoolisée, dont l’action est comparable à celle du mercure, du point de vu Halachique.)

Il faut tout d’abord définir son utilisation comme étant interdite, car il est interdit d’effectuer des activités servant à mesurer pendant Chabbat (comme peser).
Cependant, on ne peut pas interdire l’utilisation du thermomètre pendant Chabbat, uniquement à cause de cet interdit, car prendre la température d’un malade constitue une Mitsva, afin que l’on sache quel traitement lui administrer. Or, il est expliqué dans le Choulh’an Arouh’ (chap.306) qu’il est permis de mesurer pendant Chabbat pour les besoins d’une Mitsva, comme mesurer pour un malade (sa température), ou bien mesurer un Mikvé afin de savoir s’il contient bien 40 Séa (la quantité d’eau minimale nécessaire pour qu’un Mikvé soit Cacher).
Hormis cela, notre maître la Rav z.ts.l écrit dans son livre Chou’t Yabiy'a Omer (tome 9 page 261) qu’il y a un autre argument pour autoriser. Cet argument est celui du MAHARIKACH concernant une montre qui fonctionne pendant Chabbat, qui ne représente pas l’interdit de mesurer, car nous ne réalisons aucune action de mesure qui permet à la montre de fonctionner, mais au contraire, elle fonctionne et mesure le temps par elle-même. C'est pourquoi il n’y a pas de raison d’interdire son utilisation pendant Chabbat.
C'est pourquoi, même le thermomètre - avec lequel nous ne mesurons pas manuellement la température, car c’est le thermomètre qui fonctionne de lui-même et réalise lui-même la mesure de la température - doit être autorisé pendant Chabbat. Notre maître le Rav z.ts.l rapporte d’autres arguments pour autoriser.
Par conséquent, il semble que l’on peut autoriser de prendre la température au moyen d’un thermomètre pendant Chabbat. C’est ainsi que tranchent les Guéonim Rabbi Moché FEINSHTEIN z.ts.l dans son livre Chou’t Igrot Moché, ainsi que Rabbi Chélomo Zalman OYORBAH' z.ts.l dans le livre Méoré Eich, ainsi que d’autres grands décisionnaires de ces dernières générations.

Cependant, le Gaon Rabbi Chémouel Ha-Levy WOZNER z.ts.l, dans Chou’t Chevet Ha-Levy, écrit que même si l’on autorise l’utilisation du thermomètre pendant Chabbat, malgré tout, il est interdit d’agiter le thermomètre pendant Chabbat pour pouvoir s’en servir une nouvelle fois pendant Chabbat, car le fait de l’agiter fait redescendre le mercure au bas du thermomètre, et grâce à ce geste, le thermomètre sera de nouveau apte à être utilisé, ce qui représente l’interdit de Métaken Kéli pendant Chabbat (Métaken Kéli signifie rendre un objet utilisable).

Cependant, concernant ce point également, notre maître le Rav z.ts.l écrit que le geste d’agiter le thermomètre est un geste simple que l’on a l’habitude de réaliser fréquemment.
De plus, ce geste n’a pas l’importance d’un geste de réparation d’un objet afin de le rendre utilisable, comme écrit le Maguen Avraham pour un objet que l’on a l’habitude d’ouvrir et de fermer en permanence, et pour lequel il n’y a pas d’interdiction de Métaken Kéli (réparer un objet). Par conséquent, il semble que l’on peut permettre d’agiter le thermomètre.
C’est ainsi que tranche le Gaon Rabbi Eli’ezer Yéhouda WALLDENBERG z.ts.l, dans Chou’t Tsits Eli’ezer, ainsi que d’autres grands décisionnaires.

En conclusion: Il est permis d’utiliser un thermomètre pendant Chabbat, afin de prendre la température d’un malade, pour savoir comment le traiter. De même, il est permis d’agiter le thermomètre après utilisation, afin de pouvoir s’en servir une nouvelle fois. Par contre, il est certain qu’il est totalement interdit d’utiliser un thermomètre électronique pendant Chabbat.

Questionner Le Rav


8 Halachot Les plus populaires

Matanot La’Evyonim

In the previous Halacha we briefly discussed the Mitzvah of “Matanot La’Evyonim” on Purim day which is the distribution of two monetary gifts, one to each pauper. What Must One Give? In order to fulfill this Mitzvah, one need not give actual gifts; rather, it is permissible to ......

Lire la Halacha

The Laws of Mishloach Manot

The Mitzvah of Mishloach Manot The verse in the Megillat Esther (9, 22) states: “In order to mark them as days of feasting and merriment and sending portions (Mishloach Manot) to one another as well as giving gifts to the poor (Matanot La’Evyonim).” The Gemara in Masechet Megillah......

Lire la Halacha

The “Mechaye Ha’Metim” Blessing

In the previous Halacha we have explained that one who sees a truly dear friend or relative after thirty days f not seeing him and is happy to see him recites the “Shehecheyanu” blessing upon seeing him. The Gemara (Berachot 58b) states: “Rabbi Yehoshua ben Levi said: One who se......

Lire la Halacha

Question: When should “Baruch Hu U’Varuch Shemo” be recited?

Answer: Moshe Rabbeinu exclaimed, “When I call upon the name of Hashem, exalt our G-d.” Onkelos translates this verse to mean that Moshe Rabbeinu meant to say that when I mention Hashem’s name in prayer, give praise to Hashem our G-d. Based on this, the Tur (Chapter 124) writes tha......

Lire la Halacha


Question: Must one answer “Baruch Hu U’Varuch Shemo” upon hearing the name of Hashem recited during Kiddush and Havdala?

Answer: In the previous Halacha we have explained the primary reason for answering “Baruch Hu U’Varuch Shemo” after hearing Hashem’s name, for this was indeed the custom of the Rosh who would answer “Baruch Hu U’Varuch Shemo” every time he heard Hashem&rsquo......

Lire la Halacha

Reciting the “Shehecheyanu” Blessing Upon Seeing a Dear Friend or Loved One

Question: If one travels overseas, returns home more than thirty days later, and is happy to see his wife or a dear friend when he returns, must one recite the “Shehecheyanu” blessing? Answer: The Gemara (Berachot 58b) states: “Rabbi Yehoshua ben Levi said: One who sees his frie......

Lire la Halacha

Disassembling Doors and Windows on Shabbat

Question: May one remove a door from its hinges or a window from its frame on Shabbat? Answer: In the previous Halacha we have explained that one of the works forbidden on Shabbat is building. However, just as it is forbidden to build something or add anything to a standing edifice on Shabbat, it......

Lire la Halacha

Giving Birth on Shabbat

Question: If a pregnant woman knows that there is a reasonable chance that she will be giving birth on Shabbat (for instance, if her due date is on Shabbat) and as a result, if she begins experiencing contractions on Shabbat, Shabbat will have to be desecrated on her behalf by travelling to the hosp......

Lire la Halacha